Bleu Provence mise en demeure

Vendredi 8 Février 2013



"Les mouches ont changé d'âne" comme on dit en Ovalie. L'émission "Troisième mi-temps" diffusée sur France Bleu Provence vient donc de prendre un officiel carton, jaune, adressé par le CSA. On s'emporte toujours, un peu, durant la troisième mi-temps, surtout à Marseille.


Bleu Provence mise en demeure
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient de mettre en demeure France Bleu Provence à la suite de la diffusion, au cours de l’émission "Troisième mi-temps" du 28 novembre 2012, "de propos insultants à l’égard d’une personnalité du monde sportif". Un des invités s'étaient en effet lâché sur le Président de l'OM en donnant à l'antenne son numéro de portable. Rien de bien méchant sauf que l'affaire avait fait grand bruit sur le Canebière.
Le CSA rappelle que ces propos sont en contradiction avec les dispositions du deuxième alinéa de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 et constituent un manquement aux dispositions de l’article 5 du cahier des missions et des charges de la société Radio France.




Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap