Bis repetita pour NRJ

Mardi 22 Janvier 2013

NRJ gagne encore 83.000 nouveaux auditeurs franciliens en un an et signe la plus forte progression de toutes les radios en Île-de-France sur une vague avec 77 000 auditeurs supplémentaires. Mention spéciale pour Sébastien Cauet.


Bis repetita pour NRJ
NRJ a-t-elle atteint ses limites ? Il est normal de se demander où la radio va aller chercher les prochains auditeurs si toutefois elle souhaite encore vouloir en gagner. Autrement dit, il est raisonnable de se demander combien de temps va durer ce courant ascendant que rien, pour le moment, ne semble vouloir arrêter. La radio n’étant pas une science exacte, les observateurs peuvent néanmoins parier sur une règle élémentaire qui s’applique à toutes les entreprises : les qualités exigées pour accéder aux premières places ne sont pas les mêmes que celles nécessaires pour y demeurer… Et une place de leader est bien moins confortable qu’une position d’outsider.

NRJ enregistre cette fois-ci une Audience Cumulée  783.000 auditeurs franciliens quotidiens, soit, avouons-le, une belle augmentation + 12% en un an. Quart d’Heure Moyen équivaut à 55 000 auditeurs franciliens à chaque instant, soit + 25% en un an.
Quant à la Part d’Audience, elle aussi, poursuit sur sa lancée : 4,7%, ce qui représente une hausse de18 % en un an. Même si cela reste très anecdotique au milieu de tous ces chiffres, la Durée d’Ecoute gagne 8 mn pour atteindre les 80 mn par auditeur.

Sur la tranche 21h-minuit, Cauet réalise des records Historiques en PDA et en QHM et devient la première émission d’Ile-de-France sur ces 2 indicateurs. Le quart d’heure moyen cumule 71 000 auditeurs franciliens à chaque instant soit + 163% en 1 an. Avec 12,7%, la Part d’audience bat son précédent record historique et réalise la plus forte progression toutes stations confondues avec 6,6 points gagnés en 1 an.

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Janvier 2013 - 16:06 Virgin : le bon signal ?

avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012



Le chiffre

2 200

En 2016, 2 200 postes de radio, fonctionnant grâce à une dynamo et de l’énergie solaire, seront distribués par une quarantaine d’associations partenaires dans toute la France. Radio France a d’ores et déjà acheté 200 postes de radio dans le cadre de cette opération de l'association Les Enfants du Canal.













RT @EuropeRadioShow: Radio Show 2017: Download your free-entry pass: The next edition of the Radio Show will... https://t.co/xF2WAckvtA htt…
Samedi 10 Décembre - 11:51
RT @RadioToday: .radio domain to launch at European Radio Show https://t.co/LeKfXCUBrj
Vendredi 9 Décembre - 13:23
Prix ON'R Brandy 2017 au Salon de la Radio (@SalonRADIO) : c'est parti ! https://t.co/Y02Te482UB
Vendredi 9 Décembre - 11:21





Le Magazine

#83 - Magazine La Lettre Pro N°83

Le MAG 83 - Tir groupé pour le 107.7 au Mondial de l'Auto  €

Alessandra Sublet veut redonner le sourire aux après-midi  €

Jean-Michel Aphatie : la politique dans le sang  €

Laurent Depret : pigiste devenu pilier  €

Corsica Radio, corsée jusqu’au bout  €

Tir groupé pour le 107.7 au Mondial de l'Auto  €

Média global : le triple média s’impose naturellement  €

Radio Gâtine tisse sa toile  €

La voix des cultures urbaines  €


Le Magazine

#82 - Magazine La Lettre Pro N°82

Top 50 La Lettre Pro - Radioline août 2016  €

Le meilleur des duos  €

Roselyne Bachelot : Ministère On Air  €

Brigitte Lahaie, une rentrée sur Sud Radio  €

L'Europe au micro  €

Radio Mont-Blanc va prendre de la hauteur  €

Vos partenariats : quelle stratégie adopter ?  €

Alouette en altitude de croisière  €

Axel Noblet : "À Toulouse FM, nous sommes chauvins !"  €