Belle vitalité des locales

Mardi 16 Juillet 2013

Les résultats de l’enquête 126 000 Radio publiés ce matin par Médiamétrie démontrent une fois encore la belle vitalité des radios locales. Les Indés Radios proposent une troisième voie radiophonique aux côtés des stations musicales et stations généralistes nationales, en s’appuyant sur une proximité éditoriale et une diversité culturelle sans égal.


Belle vitalité des locales
Depuis 2004, Les Indés Radios sont la première audience de France en audience cumulée avec 8 196 000 auditeurs quotidiens. Dans un marché ultra-concurrentiel, "Les Indés Radios prouvent que les valeurs de proximité et de diversité culturelle, défendues par 126 radios indépendantes, trouvent un véritable écho auprès des auditeurs" indique ce matin le groupement d'intérêt économique.
Avec une durée d’écoute par auditeur de 106 minutes, Les Indés Radios atteignent leur but : "proposer de façon pérenne des contenus proches des préoccupations quotidiennes du public et tisser un lien étroit et affectif avec leurs millions d’auditeurs.proposer de façon pérenne des contenus proches des préoccupations quotidiennes du public et tisser un lien étroit et affectif avec leurs millions d’auditeurs".

Bon à savoir...

Premier employeur de la FM avec 2 000 salariés et 1ère rédaction de la FM avec 300 journalistes, Les Indés Radios couvrent 95% de la population française à travers 900 fréquences et offrent aux auditeurs une diversité unique de formats (radios de proximité régionales, départementales ou locales, de thématiques particulières, de découverte des nouvelles tendances, radios de la diversité,́ radios de pays, 100% français, etc.).
Les radios Indépendantes sont les seules radios de proximité en France avec plus de 450 décrochages locaux et un contenu dédié à l’information locale et au quotidien des auditeurs.

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

6.7

Pour 2017, conformément au Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) 2015-2019, le budget de Radio France est construit sur 682.9 M€ en ressources et 689.6 M€ en charges. Il prévoit un déficit de 6.7 M€, inférieur de 9.8 M€ par rapport au budget 2016.












Campagne de communication pour la "Fun Radio Ibiza Experience" (@funradio_fr). https://t.co/PLWIO5gcRC
Mardi 21 Février - 09:01
Voltage (@voltageofficiel) se mobilise pour la Seine Saint-Denis. https://t.co/ar7sOK3jqs
Mardi 21 Février - 08:43
Radio Scoop (@RadioSCOOPOff) en direct du Stade Geoffroy Guichard. https://t.co/0aqjKw3E81
Mardi 21 Février - 08:20




Le Magazine

#86 - Magazine La Lettre Pro N°86

DOSSIER Spécial - Angleterre  €

Louise Ekland : la plus française des British !  €

Alex Taylor : made in France  €

My RNT is rich  €

Le podcast, l’autre avenir de la radio ?  €

Les coulisses de l’Appel du 18 juin  €

Dix temps forts au Salon de la Radio  €

Auclair sait tout faire  €

La production publicitaire radio en Angleterre  €

WRS, la plus british des radios suisses  €








Le Magazine

#85 - Magazine La Lettre Pro N°85

Olivier Huart : "La radio, ce sont nos racines"  €

France Bleu Toulouse : la tentation régionale  €

Pascale Clark va mettre le BoxSons  €

Cap vers le Grand Est…  €

Quelle est la recette des émissions de Jacques Pradel ?  €

Les petites oreilles traînent partout !  €

The Voice of the Lizard résonne en Thaïlande  €

Radio Scoop mise sur le digital et les événements  €

"Les Indés Radios doivent être présents sur tous les supports"  €