La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Belgique : des audiences mitigées pour N-Group

Jeudi 1 Juin 2017



Les résultats d'audience de la première vague des audiences CIM de l’année 2017, relatifs à la période allant du 9 janvier au 9 avril, ont été publiés ce mercredi. C’est une vague "étonnante" selon N-Group qui pointe "des résultats atypiques au niveau de la durée d’écoute". Parce que ce paramètre est très variable, il suscite depuis quelques années en Belgique "des interrogations au niveau de la méthodologie de l’étude".


Après avoir battu un record historique dans la vague précédente avec 14,2%,  la part de marché de Nostalgie est en recul sur cette dernière vague avec 11,4 %. Cette baisse est principalement due à la durée d’écoute qui passe de 183 minutes à 151 minutes, ce qui suscite des interrogations. Le programme n’ayant pas connu de changements depuis la rentrée. Son audience avait connu une augmentation spectaculaire lors de la dernière vague en passant de 436 800 à 471 500. "Cette vague nous étonne à plus d’un titre car il n’y a pas eu d’ajustements de grille ni de programmation depuis septembre dernier. Une telle différence de mesure (due essentiellement à la durée d’écoute) pose donc question. À l’analyse de ce résultat, sur l’ensemble de la saison, notre stratégie positive et notre positionnement de radio musicale adulte permettent chaque jour à Nostalgie de fidéliser de nombreux auditeurs" a rappelé Frédéric Herbays, Brand Manager Nostalgie.

NRJ Belgique : "un recul pour mieux rebondir"

NRJ obtient une PDM de 5,0%, ce qui représente une perte de 1.3 points versus la vague précédente (6.3%). La station connait donc un recul de son audience à 331 000 auditeurs quotidiens  (une perte de 24 500 auditeurs )  et de sa durée d’écoute à 92 minutes  (une baisse de 15 minutes ) par rapport à la dernière vague. Pour autant, son audience semaine est en hausse de 59.470 auditeurs et passe à 762 926 auditeurs après un recul constant de celle-ci depuis début 2015.


"Des changements ont été opérés à la rentrée de janvier 2017 dans notre matinale ainsi que tout au long de la journée, ce qui implique d’avoir fortement perturbé nos « auditeurs quotidiens ». C’est pour cela que notre durée d’écoute et le nombre d’auditeurs sont en diminution. Je suis convaincu qu’aujourd’hui la marque NRJ répond à l’attente des Millennials en Belgique et que la stratégie est la bonne. Nous suscitons d’ailleurs énormément de curiosité : nous attirons de nouveaux "auditeurs semaines" (60 000 auditeurs de plus), ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps. Ces "auditeurs semaines" sont maintenant à fidéliser. C’est ce travail que nous allons opérer dans les prochains mois." a expliqué Nicolas Fadeur, Brand Manager à NRJ Belgique.

Chérie FM : la seule radio digitale mesurée dans le CIM Radio

De retour sur le web depuis février 2015, Chérie FM "la radio des femmes" se stabilise avec 0.1% de part de marché. Elle augmente sa durée d’écoute de 21 minutes avec un total de 123 minutes et rassemble 5 800 auditeurs chaque jour, uniquement via les supports digitaux. Chérie FM Belgique poursuit donc son recrutement sur le digital en attendant une place dans le prochain plan de fréquences FM.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).