La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Baldelli : "Fun Radio est victime d'une attaque concertée"

Lundi 20 Juin 2016



La président du directoire de RTL France (RTL, RTL2, Fun Radio) se défend de fraude aux audiences à l'encontre de Fun Radio de la part de ses concurrents. Il estime que ces accusations sont "inexactes et mensongères" et annonce avoir déposé plainte.


Christopher Baldelli contre-attaque dans Le Figaro © Philippe Montigny - Abaca Press
Christopher Baldelli contre-attaque dans Le Figaro © Philippe Montigny - Abaca Press
Christopher Baldelli contre-attaque. Dans une interview au Figaro (article payant), le patron de RTL France conteste toute irrégularité de la part de Fun Radio dans les mesures d'audience radio. "Fun radio est victime d'une attaque concertée entre nos principaux concurrents d'une violence inouïe" et poursuit en estimant que cela est "une manoeuvre qui a pour finalité de dénigrer et diffamer (...) visant à nuire l'image de Fun Radio qui réalise une remarquable performance".
Christopher Baldelli annonce avoir déposé plainte contre les trois dirigeants qui portent les accusations, sans préciser lesquels, s'en prenant néanmoins à Jean-Paul Baudecroux, PDG du groupe NRJ, qui avait même dit que "c'est le plus grand scandale de l'histoire de la radio".

Alors que les concurrences demandent à Médiamétrie de ne pas publier les audiences mi-juillet, le patron de RTL conteste le rapport du CSEP (Centre d'études des supports de la publicité, organe de contrôle de la mesure d'audience) qui épingle des messages de la part de l'animateur Bruno Guillon qui aurait encouragé les auditeurs à déclarer, lors des enquêtes de Médiamétrie, qu'ils écoutaient Fun Radio "même sans écouter".
Pour appuyer cette contestation formelle, Christopher Baldelli se compare à Virgin Radio : "Fun a eu exactement la même progression (...) que Virgin Radio". Fun Radio a vu sa durée d'écoute bondir de 1h26 à 1h55 en un an.


François QUAIREL
Consultant formateur radio / digital - Formation "réseaux sociaux" pour pros de la radio :... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:17 Que nous dit la RNT à Lyon, Lille et Strasbourg ?