BMC fait groover la planète

Lundi 9 Décembre 2013



La webradio Black Music Collectors s'appuie sur une base d'1 million de titres de soul, funk et disco ! La collection personnelle de deux passionnés lorrains, Laurent Thiébaut et Bernard Koskowitz. Une discothèque mondiale à découvrir sur black-music-collectors.com.


1 million de titres ! Non, vous ne rêvez pas, la discothèque soul/funk/disco de Laurent Thiébaut et Bernard Koskowitz est impressionnante. "A nous deux, on atteint ce chiffre-là, explique Laurent. Moi j'ai déjà 8 000 vinyls".
Black Music Collectors possède donc une réserve de titres presque infinie. "Le but était de rendre "audible" notre discothèque en complément de notre site web qui est une base de données lancée en 1997. Nous voulions faire partager ce patrimoine musical".

Un patrimoine musical qui s'écoute ICI


"Ain't nothin' but a groove".

Le concept de BMC est simple : "Ain't nothin' but a groove".  "Avec Bernard, on se connaît depuis 35 ans et on baigne dans cet univers musical très groove depuis tout petit. Que ce soit de la soul, du funk, du disco, du jazz-funk et que cela vienne des Etats-Unis, du Japon, de France d'Afrique... Peu importe, dès que cela groove, on l'inclus dans notre programmation." Diffusée en live 24/24 via Sam Broadcaster sur Radionomy, BMC ne propose pas un programme uniforme au fil de la journée : "à chaque heure, un public différent", annonce Laurent, 50 ans, qui vit à Nancy, "avec un ciblage au niveau mondial en jouant sur le décalage horaire." 
De quoi faire "groover" la planète entière ! 


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter