Atomik Radio doit son succès à son interactivité

Vendredi 21 Février 2014



Cette webradio basée en Normandie diffuse un programme généraliste mais tire tout de même son épingle du jeu. Son secret ? Les compétences cumulées d'une vingtaine de personnes et beaucoup d'intercativité. A découvrir sur atomik-radio.fr.


Ses dirigeants Christian Moniez et Pascal Ortega le disent tout de suite : "Nous c'est Atomik avec un "k". Nous n'avons rien à voir avec Atomic (radio FM pyrénéenne) mais nous en remercions les dirigeants qui nous laissent exploiter notre marque (Atomik) en webradio. C'est vraiment gentil de leur part car ils avaient légalement la possibilité de nous faire tout arrêter. Nous avons encore pu les remercier il y a quinze jours au salon de la radio."
Créée il y a un an sur la plate-forme Radionomy, Atomik radio est née de l'imagination de nombreux passionnés de radio de la région normande.

L'audience est au rendez-vous et la radio, au statut associatif pour l'instant, bénéficie du programme de partage des revenus publicitaires proposé par Radionomy. Le programme musical est généraliste. Et là où de nombreuses webradios se cassent les dents, Atomik Radio est en pleine réussite.

De nombreux invités

Quel est le secret ? "Beaucoup de boulot, répond Pascal Ortega. Nous sommes aussi très à l'écoute de nos auditeurs, nous répondons à leurs demandes via des tchats et les réseaux sociaux. L'intercativité, c'est capital en radio et encore davantage en webradio". Pascal et Christian doivent aussi cette réussite à leur capacité à fédérer une équipe. Car Atomik Radio, c'est 20 personnes avec des tâches bien réparties.

"On s'éclate"

"Je crois que c'est pour ça que ça marche ajoute Christian. Chacun son rôle, moi c'est la technique, il y a des animateurs, des DJ, des spécialistes du référencement, des réseaux sociaux… Quand nous avons un invité en studio, nous en faisons une large promotion sur la page Facebook de la radio mais aussi sur les supports de communication de l'artiste. On se rend compte que quand nous créons l'événement et quand nous le faisons savoir aux auditeurs, ils sont présent à l'heure H. Nous voyons la courbe d'audience grimper quand l'émission spéciale commence. Cette radio, c'est vraiment une belle aventure. On s'éclate".


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT