Alain Weill : "La RNT, c'est le Bi-Bop de la radio"

Lundi 25 Novembre 2013



Le président de NextRadioTV est l'un des intervenants de la deuxième table ronde des Asssises de la Radio. Il a évoqué la bonne santé du média radio et la façon dont son groupe évolue. Mais il ne s'est pas privé d'un petit "tacle" aux accrocs de la RNT. Il a également demandé une mesure d'audience plus efficace que la 126000.


Alain Weil participe ce matin à la deuxième table ronde des Assises de la radio. Il est revenu sur la bonne santé du média radio. "C'est le seul média que l'on peut consommer en faisant autre chose. Et puis, il évolue vers le numérique. Au sein du groupe NextRadioTV, on investit beaucoup sur internet, on investit sur l'image. En matière de digital, Alain Weill s'est montré beaucoup plus circonspect sur la RNT. "La RNT c'est le Bi-Bop de la radio, c'est un peu dépassé, a-t-il lancé, ça fait 20 ans qu'on essaye, tout le monde essaye partout dans le monde, on ne peut pas dire que ça marche vraiment. Mais si on nous prouve le contraire, nous irons dans la RNT. Nous n'avons pas peur de la concurrence."

 


Alain Weill a également parlé de mesure d'audience : "La 126 000 devient de plus en plus obsolète, au regard de ce qui se fait pour la télévision. On pousse à ce que l'audimétrie soit là rapidement. Pour l'ensemble du média, il faut un outil performant. Aujourd'hui, c'est facile à faire, ça existe partout dans le monde. Il faudrait que ça arrive bientôt en France."



Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:39 Radio Jerico a besoin de 70 000 euros