La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Alain Méar est décédé

Mardi 2 Mai 2017



Membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel de 2007 à 2013, Alain Méar est décédé. Fortement engagé en faveur de la radio, aux côtés de Rachid Arhab, Alain Méar avait également oeuvré en faveur de la radio numérique terrestre.


Crédit : Eric Lefeuvre/CSA.
Crédit : Eric Lefeuvre/CSA.

Diplômé de l’Institut d'études politiques de Paris, Alain Méar fut membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel dès le mois de janvier 2007.
Administrateur des services du Sénat, puis administrateur principal des services du Sénat, il fut également Conseiller auprès de Bernard Bosson, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, chargé des collectivités locales, puis ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes (1986 – 1987) ou encore Directeur de cabinet de Christian Poncelet, président du Sénat (1998 – 2005) et Conseiller d’État en 2005.

"Six ans de complicité professionnelle et surtout personnellement pour défendre la radio au CSA. Après une de ses interventions brillantes devant le Conseil, j'avais dit : "le silence qui suit du Méar, c'est encore du Méar". Que dire de plus de celui qui fut mon ami ?" a réagi, cet après-midi, Rachid Arhab, ancien membre du CSA, joint par téléphone.

"La radio n'est pas ringarde"

La Lettre Pro de la Radio vous propose de retrouver une intervention d'Alain Méar sur le paysage radiophonique français lors d'une table ronde sur l'avenir de la radio, en 2010 au Sénat. "Je suis intimement convaincu que la radio n'est pas un média ringard" avait déclaré Alain Méar. "C'est un média moderne. C'est un média populaire. Et c'est un média qui a une grande vitalité".
alainmear_senat_2010.mp3 ALAINMEAR_SENAT_2010.mp3  (1.87 Mo)



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >