La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Acquisition des radios de RTL Group en France par le Groupe M6

Mardi 13 Décembre 2016



Le Conseil de Surveillance du Groupe M6 s'est prononcé aujourd'hui à l'unanimité en faveur du projet d'acquisition du pôle radio français de RTL Group (RTL, RTL2 et Fun Radio). A cette occasion, le Groupe M6 est entré en négociations exclusives avec son actionnaire de référence, RTL Group. Le montant de la transaction est fixé à 216 M€.


Ce projet constitue une double opportunité. D'abord, pour le pôle radio RTL, d'accélérer sa croissance et son développement, notamment dans les domaines cross-médias, en bénéficiant de la complémentarité de ses compétences et talents avec ceux du Groupe M6. Ensuite, pour le Groupe M6, de renforcer ses positions globales sur le marché français des médias et de la publicité, tout en optimisant son bilan par la mise en place d'un financement externe.

Les négociations exclusives incluent la consultation des instances représentatives du personnel concernées du pôle Radio de RTL et du Groupe M6 ainsi que l'agrément du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel qui sera saisi prochainement. RTL Group consultera également le gouvernement luxembourgeois sur le projet de transaction.
Ce projet d'accord prévoit l'acquisition de 100% des titres du pôle radio de RTL Group en France, qui comprend les radios RTL, RTL2 et Fun Radio, ainsi que leur régie publicitaire (IP France et Régions) et leurs activités internet. Le pôle radio de RTL Group est le premier groupe radio privé en France avec une part d'audience cumulée de 18,8% en 2015 et une part de marché publicitaire brute estimée de 22,0% en 2014
 

Elargir l'offre plurimédia

"Ce projet initié par M6 est une réelle opportunité pour le Groupe, qui ajouterait le média Radio à ses activités Télévision, Production & Droits Audiovisuels et Diversifications, et élargirait ainsi son offre plurimédia et sa capacité de développement de projets de diversification. Le Groupe M6 s'enrichirait de trois radios animées et développées avec le talent d'équipes soudées et compétentes. Leur reprise se ferait dans le respect de chacune des antennes. Ainsi, à l'instar des Rédactions du pôle Télévision, les stations radio conserveraient leur autonomie éditoriale" explique le Groupe M6.

Un EBITA de 40 M€ pour le pôle radio à horizon 2020.

Dès la réalisation de l'opération, deux conventions réglementées seront mises en place entre le Groupe M6 et RTL Group, l'une au titre d'une redevance pour l'utilisation de la marque RTL et l'autre pour la refacturation des coûts de diffusion de RTL en ondes longues depuis le Luxembourg. Le montant annuel ne saurait excéder 3% du chiffre d'affaires du pôle.
L'autorisation d'investissement a été prise par les seuls membres indépendants du Conseil de Surveillance, qui ont pris soin de se constituer préalablement en comité ad hoc, et de confier une mission d'expertise indépendante au cabinet FINEXSI . Ce dernier a remis le 13 décembre une attestation d'équité qui se conclut par : "les conditions financières de l'Opération telles que prévues dans le projet de Contrat de cession de titres et de parts sociales nous paraissent équitables d'un point de vue financier pour les actionnaires de M6".

216 millions d'euros

Le prix s'élève à 216 M€ hors trésorerie, et son paiement se fera au jour de la réalisation. Le Groupe M6 envisage de financer l'opération à 100% par de l'endettement, ce qui viendrait ainsi améliorer la structure de son bilan, avec une dette nette du Groupe estimée post-opération inférieure à 1x EBITA 2015. Pour bénéficier des conditions de marché favorables, M6 a l'intention de mettre en concurrence plusieurs établissements bancaires. Ainsi, le Groupe préserverait sa capacité d'investissement pour développer ses autres métiers.
"Ce projet est une étape importante pour le groupe qui réaliserait ainsi la plus grosse opération de croissance externe de son histoire, ajoutant à ses autres activités le métier de la radio, atout indiscutable d'une offre plurimédia. Il permettrait ainsi d'associer le 2ème groupe privé français de Télévision avec le 1er groupe privé français de Radio" a déclaré Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du Groupe M6.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >