AMP Radio brûle 5.000 $ et fait le buzz

Vendredi 28 Mars 2014



La station AMP Radio basée à Calgary (Canada) fait actuellement le buzz sur la toile et sur son territoire d’écoute consécutivement à la mise en ligne d’une vidéo dans laquelle deux animateurs brûlent, à la demande des auditeurs, une partie des 15.000 $ mis en jeu. Une opération intitulée "Bank it or Burn it".


Bank it or Burn it ? Voilà la question que pose AMP Radio à ses auditeurs. Autrement dit, faut-il offrir ou détruire les 15.000 $ mis en jeu ? Des auditeurs qui doivent donc s’exprimer via les réseaux sociaux ou par SMS pour donner leur avis.
Premier round, la 21 mars dernier. 54% des auditeurs ont décidé qu’il fallait les brûler. Aussitôt dit, aussitôt fait : 5 000 $ sont partis en fumée.

Deux animateurs (Katie Summers et Ryan Lindsay) se sont chargés de la besogne comme en témoigne la vidéo mise en ligne par la station, émettant son programme à Calgary. Autant dire qu’ils ont rapidement essuyé les foudres des auditeurs et des organismes de charité notamment sur les réseaux sociaux y compris sur leurs comptes personnels. Une pétition contre la diffusion de la radio à Calgary a même été lancée !


Reste donc la belle somme de 10.000 $. Et ce sont les auditeurs qui décideront de son avenir par l’intermédiaire de nouveaux votes. Pour autant, la radio est habituée à mettre en place des opérations souvent tendancieuses.
A  moins que la station n’ait brûlé que des faux billets de banque. Là, ce serait un buzz réussi… Alors, Bank it or Burn it ?


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:34 Launch of the Dot-radio by the EBU