A 1 million de likes, je….

Lundi 28 Janvier 2013



C’est le pari du moment. Et notamment dans les studios. Une photo, une promesse et surtout une obligation : que les auditeurs cliquent. Plus ils seront nombreux et plus la promesse pourra se réaliser. A condition qu’elle soit cocasse.


A 1 million de likes, je….
Sur les réseaux sociaux, vous avez certainement aperçu ce jeune norvégien de 20 ans, Petter Kverneng, qui a posté sur sa page Facebook une photo aux côtés de sa petite amie. Petter tient dans ses mains une pancarte sur laquelle est écrit : "Cathrine dit que si j’obtiens un million de "j’aime" sur Facebook, elle acceptera de coucher avec moi". Heureuse nouvelle quelques heures après, le norvégien avait déjà recueilli plus de 1 300 000 "j’aime" et les deux tourtereaux ont, au sens figuré, fini par baisser leur pantalon en indiquant qu’il s’agissait d’une blague. Depuis quelques jours, les paris via Facebook se multiplient. A l’image de celui-ci ICI particulièrement absurde.

A 1 million de likes, je….
Finalement, la question n’est pas de savoir si oui ou non la photo atteindra le nombre souhaité de "j’aime". La finalité rime ici avec la visibilité potentielle qu’offre ce genre de pari sur le net. Et encore une fois, les radios ne s’y trompent pas puisqu’elles ont compris que visibilité rimait aussi avec notoriété. Et la notoriété, c’est bon pour les sondages. Profitant de cet effet de mode, certaines stations ont décidé de se lancer dans l’aventure. L’équipe du Morning de Voltage promet la même photo que ci-contre mais avec Laurent Artufel, Caroline Barel et Voltageman dans leur plus simple appareil à condition qu’elle atteigne 1 million de "j’aime". Le trio est encore loin du compte : moins de 1 000 "j’aime".

A 1 million de likes, je….
Sur Fun Radio, deux membres de l’équipe de Bruno Guillon ont eux aussi fait un pari de même style : "Karina a dit que si cette photo dépassait les 2 millions de "j'aime", elle coucherait avec Elliot ! " Là aussi, l’équipe est encore loin du compte mais a néanmoins eu la bonne idée de rédiger le texte du pari en anglais, multipliant ainsi ses chances de réussite. Bilan provisoire et déjà honorable: plus de 40 000 "j’aime" et plus de 5 000 partages.

On peut douter de la réussite de ces deux paris… Mais ce dont on ne doute pas, c’est bien la visibilité qu’ils confèrent sur les réseaux sociaux. Un buzz probablement durant plusieurs jours. Souvenez-vous de Cauet qui avait promis d’animer son émission dans le plus simple des appareils si la page Facebook de l’émission dépassait le million de fans. Résultat : Cauet avait baissé son pantalon. Au sens propre du terme cette fois-ci.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille