50 radios à Strasbourg

Lundi 10 Juin 2013



A l'invitation du Syndicat National des Radios Libres (SNRL), une cinquantaine de radios représentants une vingtaine de nationalités vont se réunir à Strasbourg les 11 et 12 juin, dans le cadre des sessions parlementaires qui se tiennent au même moment au Parlement Européen. Deux journées dénommées "Carrefour Européen des Radios Libres".


50 radios à Strasbourg
Tous les ans, des milliers de volontaires accompagnés par des professionnels, offrent l'opportunité à plus de 300 000 européens d'être entendus sur leur(s) territoire(s) de vie. Ces citoyens invités à l'antenne, qu'ils soient responsables associatifs, chefs d'entreprise, artistes, élus,... sont des acteurs de leur territoire et ils bénéficient de l'impact des radios de proximité au service de leur communauté.
Si les points communs entre radios associatives sont nombreux, d'un pays à l'autre, les différences aussi, notamment législatives. La législation européenne offre quelques bases de coopération mais doit aller plus loin dans la défense de nos médias de territoire.

Des participants issus de 18 pays

Le cadre réglementaire européen est en pleine évolution : il s'agit pour nous d'anticiper au maximum et de sécuriser les médias associatifs et communautaires. A l'heure européenne, comment favoriser la mobilité des volontaires et des salariés ? Comment leur donner de nouvelles compétences et de nouveaux outils ? L'évolution de la réglementation européenne peut-elle être favorable à la radiodiffusion associative et communautaire ? Quel rôle peuvent jouer les autorités de régulation dans ce processus pour pérenniser et sécuriser les radios et leurs équipes ?
Autant de questions auxquelles le SNRL a souhaité aborder, avec ses partenaires européens venus de 18 pays européens, ces 11 et 12 juin à Strasbourg.

De l'Amarc au CSA

Ce premier Carrefour Européen des Radios Libres réunira notamment Emmanuel Gabla, membre du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel,
Catherine Trautmann et Bernadette Vergnaud, députées européennes, Emmanuelle Machet, secrétaire générale de l'EPRA (Plate-forme européenne des instances de régulation) et Sally Galiana, présidente de l'AMARC Europe.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap