45% des Français connaissent la RNT

Jeudi 12 Mars 2015



Le Groupe SOS propriétaire de la radio Raje diffusée sur la RNT, a souhaité interroger les Français. Ce sondage réalisé par Opinionway les 25 et 26 février dernier sur un échantillon de 1 009 personnes représentatives montre la déjà importante notoriété de la RNT : 45 % des Français en ont déjà entendu parler.


Quels enseignements tirés de ce sondage réalisé par Opinionway pour la radio Raje ? Le manque de mobilité, le coût et le non respect de l’anonymat constituent un frein à l’écoute de la radio sur Internet pour une majorité de personnes interrogées. A contrario, 45% des Français ont déjà entendu parler de la RNT, plus d’un tiers des sondés serait prêt à investir pour accéder à la RNT.
Si 45% des français ont entendu parler de RNT seulement 16% savent ce que c’est. RAJE en conclu que ces chiffres ne sont pas si mauvais vu qu’il n’y eu aucune communication grand public sur le sujet. Cela laisse un fort potentiel.


78% des sondés sont intéressés par la RNT mais 58% ne souhaitent pas dépenser un euro pour la recevoir. 20% seraient prêts à payer jusqu’à 20 euros, 16% plus de 30 euros. Pour RAJE, c’est "une excellente nouvelle alors que la plupart des adaptateurs sur le marché sont en vente entre 20 et 30 euros". Il faut aussi rappeler que le coût d’un appareil, avec ou sans RNT, est sensiblement identique.

Freins perçus à l’écoute de la radio sur Internet



Notoriété de la radio numérique terrestre



Investissement envisagé dans un équipement recevant la RNT



L'heure de la confrontation

"La situation actuelle pourrait se résumer à une confrontation entre d’un côté les conservateurs qui souhaitent que rien ne bouge afin de défendre leurs intérêts (légitimes) commerciaux et les progressistes qui ont tout intérêt (légitime encore) à ce que la RNT soit lancée dans les meilleures conditions. Le tout sous les yeux d’acteurs qui voient dans la RNT un enjeu central pour l’avenir du média radio comme le CSA qui l’a indiqué en janvier dernier à l’occasion de la publication de son rapport sur l’évolution des modes de diffusion de la radio et d’autres qui semblent être dans une expectative silencieuse, le Gouvernement et le Groupe Radio France" a expliqué Valère Correard, DG Média du Groupe SOS.


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter