130 000 euros de dettes pour Radio Vassivière

Mardi 3 Mars 2015



La station associative Radio Vassivière, implantée sur le Plateau de Millevaches dans le département de la Creuse, vient de voir son plan de redressement validé par le tribunal de Grande Instance de Guéret. Un plan qui prévoit le remboursement de 130 000 euros de dettes sur 10 ans.


130 000 euros de dettes pour Radio Vassivière
Radio Vassivière est une radio associative créée en 1984 qui  émet ses programmes en Creuse (88.6) mais aussi à Ussel en Corrèze (92.3).
Le tribunal de Grande Instance de Guéret a donc validé son plan de redressement dans un jugement daté du 27 février. Un plan qui plan prévoit le remboursement, sur 10 ans, d'une dette de plus de 130 000 euros.  Un passif qui avait été découvert  par le nouveau Conseil d'administration au début de l'année 2014, Conseil d'administration qui avait donc décidé une mise en cessation de paiement.
"C'est un grand soulagement pour les bénévoles et salariés de l'association, qui se sont battus pendant plus d'un an pour éviter la liquidation, et convaincre les collectivités de l'utilité d'une radio associative pour leur territoire. Une année au cours de laquelle Radio Vassivière a su équilibrer ses comptes et renouveler son projet associatif et éditorial, avec une dynamique bénévole retrouvée et un nouveau socle de plus de 300 adhérents" souligne de la radio.

En 2015, Radio Vassivière mettra en place un plan d'investissement, afin de renouveler un matériel vieillissant. De nouvelles émissions verront aussi le jour ainsi que des ateliers en milieu scolaire autour de l'éducation aux médias
En 2015, Radio Vassivière mettra en place un plan d'investissement, afin de renouveler un matériel vieillissant. De nouvelles émissions verront aussi le jour ainsi que des ateliers en milieu scolaire autour de l'éducation aux médias


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap