126 000 Radio : les radios renoncent à analyser les audiences

Mercredi 13 Juillet 2016

Énième épisode consécutif au FunGate : les radios privées (Lagardère Active, NRJ Group, NextRadioTV, Skyrock et Les Indés Radios) ont annoncé hier soir leur intention de ne pas "analyser publiquement les chiffres de Médiamétrie. Contraints par ces faits sans précédents, nous renonçons à toute communication sur cette enquête" ont-elles annoncé.



Rappel des faits. Sur la base dès conclusions du CESP sur les agissements de Fun Radio, et après avoir conduit ses investigations, Mediametrie a constaté que ces agissements enfreignaient l'article 7 de son règlement et faussaient les résultats de la station, des autres radios et de manière plus générale, de plusieurs vagues de l’étude 126 000. Elle a décidé d'exclure la station de l'enquête avril/mai/juin 2016 et de corriger rétrospectivement l'enquête janvier/février/mars 2016. Les vagues Novembre/Décembre 2015 et Septembre/octobre 2015 sont également en cours d’analyses.

Une sous-évaluation des audiences

"Médiamétrie nous a informés de la méthode statistique de correction retenue, pour corriger, selon elle, les audiences de Fun Radio, sans toutefois évaluer les conséquences sur les autres radios. Or, les premières constations font apparaître que cette méthode telle qu’elle a été appliquée, a eu pour effet de sous évaluer fortement les résultats d’autres radios, notamment celles qui ont de nombreux auditeurs communs avec Fun Radio et qui perdent mécaniquement les déclarants annulés" (un auditeur écoute en moyenne 4 radios sur trois semaines) expliquent les radios privées.
Selon elles, "les audiences sont ainsi inférieures à l'audience réelle du fait du nombre de déclarants perdus. En conséquence, il nous est impossible d'analyser publiquement les chiffres de Médiamétrie. Contraints par ces faits sans précédents, nous renonçons à toute communication sur cette enquête" précisent les radios.

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

10.5

En Belgique, entre janvier et septembre 2016, les investissements publicitaires à la radio ont augmenté de 10.5% par rapport à la même période de l’année dernière.












Toute l'actualité #radio de ce vendredi 24 février. À lire ; https://t.co/SFfmOg2pfc
Vendredi 24 Février - 17:47
Bel RTL (@BelRTL) au cœur du carnaval de Binche. https://t.co/UeA6yaYTXI
Vendredi 24 Février - 10:00
L'effet Wow de Brandy Jingles (@BrandyJingles). https://t.co/msb1RD8Ypf
Vendredi 24 Février - 09:08




Le Magazine

#86 - Magazine La Lettre Pro N°86

DOSSIER Spécial - Angleterre  €

Louise Ekland : la plus française des British !  €

Alex Taylor : made in France  €

My RNT is rich  €

Le podcast, l’autre avenir de la radio ?  €

Les coulisses de l’Appel du 18 juin  €

Dix temps forts au Salon de la Radio  €

Auclair sait tout faire  €

La production publicitaire radio en Angleterre  €

WRS, la plus british des radios suisses  €








Le Magazine

#85 - Magazine La Lettre Pro N°85

Olivier Huart : "La radio, ce sont nos racines"  €

France Bleu Toulouse : la tentation régionale  €

Pascale Clark va mettre le BoxSons  €

Cap vers le Grand Est…  €

Quelle est la recette des émissions de Jacques Pradel ?  €

Les petites oreilles traînent partout !  €

The Voice of the Lizard résonne en Thaïlande  €

Radio Scoop mise sur le digital et les événements  €

"Les Indés Radios doivent être présents sur tous les supports"  €