1 229 700 auditeurs/jour pour les radios de la RTBF

Jeudi 19 Mai 2016



Les résultats de la deuxième vague des audiences CIM Radio de la saison 2015-2016 relatifs à la période janvier-mars permettent à la RTBF d’être "une nouvelle fois confirmée dans le leadership qu’elle détient depuis 2012". D’autant que sa première chaîne, VivaCité, a recruté et fidélisé des auditeurs en un an et n’a jamais compté autant d’auditeurs quotidiens.


La dernière vague d’audience (2016-1) crédite les cinq radios de la RTBF d’une audience globale de 1 229 700 auditeurs/jour, ce qui représente une hausse de 47 000 auditeurs en un an (par rapport à la vague 2015-1). Au niveau de leur part de marché, elles atteignent 33.8%, en repli certes mais l’année précédente (moyenne de 36.2% en 2015) constituait son sommet historique.
Au niveau de l’analyse par radio, VivaCité n’a jamais compté autant d’auditeurs. Avec 555 150 auditeurs quotidiens, la radio de proximité de la RTBF a recruté 29 000 auditeurs quotidiens par rapport à la vague équivalente de 2015, ce qui lui permet de monter à la deuxième place du classement sur ce critère.

De plus, sa part de marché progresse légèrement de 14,2% lors de la vague précédente (automne 2015) à 14,4% aujourd’hui. Cela confirme la bonne forme de la première radio de la RTBF, qui recrute et fidélise du public, d’autant que sa durée d’écoute progresse très légèrement également (157 minutes quotidiennes en moyenne).

La Première accuse une baisse à 5.8%

Pour ce qui concerne l’autre radio généraliste de la RTBF, La Première, après plusieurs vagues stables autour de 7%, celle-ci enregistre un recul de sa part de marché à 5.8%, due essentiellement à une baisse de sa durée d’écoute moyenne. Toutefois, avec 321 500 auditeurs quotidiens, elle reste stable sur ce critère important, progressant même dans la hiérarchie des radios du sud du pays, et son auditoire moyen continue à rajeunir, ce qui correspond à sa stratégie de mutation radio/web.

Outre la bonne santé de VivaCité, l’autre bonne nouvelle de cette vague belge concerne Musiq’3 qui est en hausse tant en parts de marché qu’en nombre d’auditeurs. Avec une part d’audience de 1.8% contre 1.2% à la vague précédente et 1.1% il y a un an, elle repart significativement à la hausse. Elle a rassemblé au premier trimestre 2016 80.800 auditeurs quotidiens, soit 26.000 de plus qu’un an plus tôt. Enfin, elle voit également sa durée d’écoute quotidienne progresser (2h15 en moyenne par jour). Une belle récompense pour la jeune direction de la chaîne classique de ses efforts en vue du renouvellement de l’image de la musique classique et de son public.

Classic21 : "une très bonne saison 2015-2016"

Classic 21, pour sa part, a continué à gagner des auditeurs en un an : 305 000 auditeurs quotidiens lors de cette vague contre 293 000 sur la même période l’an dernier. Si la chaîne rock de la RTBF voit sa part de marché se replier à 8,7% dans cette vague (contre 9.1% il y a un an), elle réalise pour le moment une très bonne saison 2015-2016 avec une moyenne après deux vagues de 9.5%, soit la meilleure moyenne de saison jamais réalisée. Classic 21 reste donc une valeur sûre pour ses auditeurs.
De même pour Pure FM, qui, si elle enregistre également un repli de sa part de marché (-0.5 point) et de son nombre d’auditeurs (158.000 chaque jour) peut en revanche se féliciter d’un rajeunissement de son audience qui la conforte sur sa cible (25-45 ans).

Francis Goffin : "il faut être prudent pour commenter les chiffres"

"Comme toujours, vu la grande volatilité d’une vague à l’autre des critères de mesure de l’audience radio comme la durée d’écoute qui influence significativement la part de marché, il faut être prudent pour commenter les chiffres d’une vague et analyser ceux-ci dans le cadre de l’évolution dans laquelle s’inscrit chaque chaîne ainsi que la saisonnalité des vagues. Avec ce recul nécessaire, la bonne santé globale du groupe RTBF, particulièrement de VivaCité et de Classic 21, apparaît clairement, tandis que la hausse significative de Musiq’3 est une bonne nouvelle à confirmer dans les prochaines vagues. Tout comme Classic 21, le résultat de Pure FM dans cette vague est aussi à situer dans le contexte d’une année 2015 record, tandis que les résultats de La Première sont à mettre dans le contexte anxiogène dans lequel nous vivons, qui peut expliquer une moindre fidélité de certains auditeurs à la chaîne belge francophone qui offre le plus d’informations, de magazines et d’analyses, au profit de chaînes moins centrées sur ce type de contenus, comme VivaCité" a déclaré ce matin Francis Goffin directeur général des radios de la RTBF.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille